Православное христианство.ru. Каталог православных ресурсов сети интернет

Рейтинг@Mail.ru

10-06-2018

Deuxième dimanche après la Pentecôte

Office à tous les Saints qui ont resplendi sur la terre de Russie

tous saints russes

GRANDES VÊPRES

Après 3 stichères de l’Octoèque dominical du ton 1:

Lucernaire, t 3

Venez, vous tous qui aimez la Russie, * célébrons les Saints qui ont illuminé ce pays: * les moines, les pontifes, les princes chrétiens, * les martyrs et les fous pour le Christ, * le choeur des saintes femmes au complet, * les anonymes et ceux dont les noms sont connus. * En action, en parole, par les multiples aspects de leurs vies, * ils ont fait fructifier les talents reçus de Dieu, * et l’épithète de “sainte”, ils l’ont donnée à la Russie, * eux dont le Seigneur a glorifié de miracles même les tombeaux; * maintenant qu’ils se tiennent directement devant le Christ, * sans cesse ils intercèdent pour nous, * qui célébrons avec amour leur brillante festivité.

Venez, vous qui aimez l’orthodoxie, * par des cantiques louons les saints pontifes de la Russie, * lumineux ornements de l’Eglise du Christ, * couronnes du sacerdoce et modèles de piété, * intarissables sources des divines guérisons, * effusion des dons spirituels, * fleuves des miracles nombreux, * réjouissant par leur cours la terre de Russie, * fervents auxiliaires du peuple chrétien, * grâce auxquels nous délivre de l’ennemi * le Christ qui nous assure la grâce du salut.

La terre exulte, le ciel est dans la joie,* vénérables Pères, en célébrant vos peines et vos exploits, * votre pouvoir spirituel, la pureté de votre esprit, * puisque vous avez triomphé de la nature et de ses lois. * Assemblée sainte, divin escadron, * de votre terre, en vérité, * vous êtes la céleste protection.

t. 8
Princes bienheureux de la Russie, * en qui a resplendi la vérité de la foi * et qui avez brillé de l’éclat des vertus, * vous illuminez la multitude des croyants * et chassez les ténèbres des démons; * aussi comme les bénéficiaires de la grâce sans déclin * et les intrépides gardiens de votre héritage, nous tous, * nous célébrons votre mémoire si digne d’admiration.

Vous-mêmes, en volontaire immolation, * bienheureux Martyrs, témoins du Christ, * vous vous êtes offerts et vous avez sanctifié * par votre sang la terre de Russie, * vous avez illuminé l’atmosphère par votre trépas * et maintenant vous vivez dans les cieux, * dans la lumière sans couchant, * sans cesse pour nous intercédant auprès de Dieu.

Bienheureux qui pour le Christ avez feint d’être fous, * justes qui avez brillé en Russie, * vous qui avez renoncé à vous-mêmes pour suivre le Christ, * vous avez confondu le diable par votre sage folie, * vous l’avez enchaîné par vos exploits * et dans votre âme avez porté l’inaliénable trésor; * tout l’enseignement du Christ, vous l’avez accompli réellement * et, maintenant que vous exultez dans les cieux, * sans cesse priez pour la terre de Russie * et pour ceux qui célèbrent votre mémoire sacrée.

Grande fête que la mémoire des Saints! * La célébrant, nous clamons: * n’oubliez pas votre patrie, la Russie, * mais de nous tous souvenez-vous, * qui de vous faisons mention; * pour nous intercédez devant le Seigneur.

Gloire au Père, t. 1

Exulte dans le Seigneur, * Russie chrétienne, réjouis-toi, * danse, revêtue de foi brillamment, * toi qui portes dans ton sein, comme trésors, * les corps des combattants de la foi * et des témoins de vérité, * et qui savoures la douceur * des miracles que leur source fait jaillir. * Voyant cette sainte armée * qui te protège des invisibles ennemis * autant que de ceux qu’on peut voir, * dans l’action de grâces, tu cries au Sauveur: * Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi.

Maintenant... Dogmatique du ton 1

Chantons celle qui est la gloire de l’univers * éclose en notre humanité,* la Mère du Seigneur, la porte du ciel,* la Vierge Marie, * celle que chantent les célestes esprits, * la parure et l’ornement des fidèles, * car elle est devenue le ciel, * le temple de la divinité; * elle a renversé la barrière d’inimitié * et nous a ramené la paix en nous ouvrant les portes du royaume; * tenant en elle l’ancre de la foi, * nous avons pour défenseur le Seigneur qu’elle enfanta; * prends courage désormais, * prends courage, peuple de Dieu, * car le Seigneur combat tes ennemis, * le Seigneur tout-puissant.

Entrée. Prokimenon du jour et les 3 Parémies.

Litie, t. 8

Jubilez avec nous, tous les chœurs des Saints * et tous les ordres angéliques rassemblés en esprit, * venez et chantons un cantique d’action de grâces pour le Christ notre Dieu; * car l’innombrable multitude des saints russes se tient * devant le Roi de gloire et intercède pour nous: * ce sont les colonnes, les ornements de la vraie foi; * ils ont illuminé l’église de Dieu* parleurs enseignements, * par leurs actions et par le sang qu’ils ont versé; * de tous les coins de la terre russe ils ont brillé, * ils y ont maintenu par leurs miracles et prodiges la vraie foi * et l’ont portée, dans leur zèle d’apôtres, vers d’autres pays; * certains ont orné de saintes églises les déserts et les cités, * à l’exemple des Anges menant leur vie, * et des fils de ce monde beaucoup ont reçu * outrages et blessures et cruelle mort, * beaucoup ont mené le combat en tout genre et de multiples façons, * nous donnant un exemple de patience au milieu de tant de maux; * tous ensemble, ils prient maintenant le Seigneur * de garder du malheur la Russie et de tous nous sauver.

Autres stichères des 8 tons

t.1

Merveille vraiment: * des sources de piété paraissent en Russie, * et ses habitants deviennent des saints * qui par la main nous conduisent jusqu’au ciel! * Réjouis-toi, sainte Russie, * leur terrestre patrie; * et nous fidèles qui avons dans le malheur * de pareils protecteurs, nous leur disons: * ne cessez pas d’intercéder * en notre faveur auprès de Dieu * qui grâce à vous prend pitié de la Russie.

t. 2

Illuminez toujours votre patrie,* Saints russes, thaumaturges glorieux, * comme astres resplendissants; * sans cesse protégez-la de l’ennemi, * gardez-la du malheur et des remous, * afin que nous puissions fêter avec joie * votre annuelle mémoire, Bienheureux, * et chanter avec amour, avec foi * le Seigneur qui vous a glorifiés.

t. 3

Grande est la puissance des Martyrs: * gisant dans le tombeau, ils chassent les esprits du mal; * ils ont renversé le pouvoir de l’ennemi * en combattant pour la foi en la sainte Trinité.

t. 4

Tu as donné pour étendard * à ceux qui te craignent, Seigneur, * le signe vénérable de ta Croix: * par elle confondant les puissances des ténèbres, leurs dominations, * ils ont gardé dans la vraie foi la sainte Russie; * c’est pourquoi nous glorifions * ton amour des hommes et ta venue, * Sauveur de nos âmes, Jésus tout-puissant.

t. 5

Venez, vous nos célestes protecteurs,* vers nous qui réclamons vos soins compatissants, * délivrez-nous des terribles menaces des tyrans, * de la cruelle fureur des incroyants, * par lesquels nous sommes dépouillés, faits prisonniers, persécutés, * de lieu en lieu devant nous déplacer fréquemment, * errant dans les montagnes et les trous des rochers. * Saints illustres, soyez attendris, * accordez-nous le répit, apaisez la tempête, faites cesser le mépris dont nous sommes l’objet; * et priez Dieu afin que grâce à vous * il prenne en pitié la Russie.

t. 6

Ayant déposé tout fardeau de cette vie * et méprisé les passagères délectations, * vous avez pris la croix, ce joug divin, * et vous avez suivi le Christ. * A présent, vous jouissez dans le ciel * d’un repos merveilleux.* Amis du Christ, ses instruments de choix, * vous tous, les Saints qui avez illuminé la Russie, * venez parmi nous d’invisible façon * entonner le cantique festif * et combler de dons immatériels * ceux qui célèbrent votre fête avec splendeur.

t. 7

L’espoir d’être sauvés ne manque pas,* puisqu’en Russie nous avons de tels Saints * qui sans cesse intercèdent en notre faveur * et chantent au Christ: Seigneur, gloire à toi.

t. 8

Seigneur, si les Saints nous étaient semblables en tout, * ils ont rejeté les terrestres passions * pour s’attacher à toi, par amour, solidement; * couronnés maintenant par ta main, * ils couvrent nos âmes de leur constante protection.

Gloire... Maintenant... Théotokion, même ton

Avec nous se réjouissent les célestes armées, * formant un choeur spirituel * en voyant la Souveraine, la Reine de tous * glorifiée de tant de noms par les croyants! * Et les esprits des justes se réjouissent aussi * de voir l’Orante qui tend vers le ciel * ses mains toutes pures pour implorer * la paix du monde, la protection de la Russie * et le salut de nos âmes.

Apostiches, t. 2 (sur “Maison d’Ephratha”)

O terre de Russie, * ô sainte contrée, * orne ta maison, * puisqu’en elle est glorifiée * une multitude de Saints.

Seigneur notre Dieu, * qu’il est grand, ton nom, par tout l’univers!

Eglise de Russie, * exulte et danse de joie, * car voici: tes enfants * entourent, jubilant, * dans la gloire, le trône du Seigneur.

Les Saints qui habitent sa terre, * le Seigneur les a comblés de sa faveur.

Chœur des Saints de Russie, * divine milice, prie le Seigneur * pour ta céleste patrie * et pour ceux qui en tout lieu * avec amour te vénèrent en ce jour.

Gloire au Père...

Maison nouvelle d’Ephratha, * apanage choisi, * toi la sainte Russie, * conserve la vraie foi * dans laquelle se trouve ta protection.

Maintenant... Théotokion

Les choeurs suprêmes d’en haut, * Vierge Mère de Dieu, * chantent avec ceux d’en bas, * sans cesse glorifiant* ton virginal enfantement.

Si l'on fait la Vigile (vêpres et matines), on chante 2 fois Réjouis-toi, et 1 fois le tropaire de Tous les Saints russes:

Tropaire, t. 8

Comme le bon fruit de tes salutaires semailles * la terre de Russie t’offre, Seigneur, * tous les Saints qui sur elle ont resplendi; * à leur prière et par celle qui t’enfanta * garde les fidèles de son Eglise dans la paix, * Dieu de miséricorde.

 

MATINES

Après Le Seigneur est Dieu, ton 1, tropaire dominical Malgré les scellés posés sur le tombeau, une fois, et le tropaire des Saints russes, t. 8, Comme le bon fruit de tes salutaires semailles, une fois, puis:

Gloire au Père, autre tropaire, t. 4

Les citoyens de la céleste Jérusalem * qui ont brillé depuis la terre de Russie* et qui ont plu à Dieu par leur état et leurs exploits, * venez, fidèles, chantons-les: * Bienheureux protecteurs de ce pays, * intercédez auprès du Seigneur * pour qu’il écarte de lui son courroux, * lui fasse miséricorde, guérisse ses plaies * et console son peuple croyant.

Maintenant... Théotokion

En ce jour resplendit la sainte Russie* qui a reçu, notre Dame, tel un rayon de soleil * ton icône miraculeuse de Vladimir, * qui nous fait accourir et te prier de cette façon: * admirable Souveraine, ô Mère de Dieu, * prie celui qui a pris chair de toi, le Christ notre Dieu, * de garder la Russie et tout autre pays chrétien * à l’abri des hostilités * et de sauver nos âmes, dans la tendresse de son coeur.

Cathisme I, t 2

Le Soleil de justice, le Christ, * vous envoya comme rayons * illuminer la terre de Russie, * serviteurs de Dieu qui êtes issus de ce pays. * C’est pourquoi intercédez auprès de lui, * afin qu’il chasse les nuages de l’athéisme nous entourant * et qu’il nous accorde la paix et la grâce du salut.

Gloire au Père, t. 3

Montre ta vaillance, toi l’Eglise du Christ, * domine sur ceux qui te combattent vainement! * Car les amis du Christ prennent soin de toi, * de leur présence t’entourant, * eux dont tu célèbres en ce jour la commune fête a- vec splendeur.

Maintenant... Théotokion, t. 5

Notre Dame, ceux qui prient devant ton image sacrée * obtiennent la guérison et trouvent la connaissance de la vraie foi; * par elle sont repoussés les assauts des fils d’Agar. * Aussi, pour nous qui devant toi nous prosternons,* implore la rémission de nos péchés, * illumine nos coeurs de ferventes pensées * et fais monter ta prière vers ton Fils * pour le salut de nos âmes.

Cathisme II, t. 1

Telle une aurore resplendissante, un brillant soleil, * s’est levée la mémoire vénérable des Saints qui ont lui sur la terre de Russie; * et tous ils nous éclairent, ils réchauffent nos coeurs * pour que nous imitions leur sainte vie, * dans le zèle pour la foi.

Gloire au Père...

Les fils de ce monde ont beau dire: Venez, * faisons disparaître de la terre toute fête de Dieu! * le règne du Seigneur n’en a pas moins le pouvoir* de balayer l’audace de l’ennemi. * C’est pourquoi, célébrant cette brillante festivité, * chantons à l’unique Roi, notre Dieu: * Gloire à toi qui as sanctifié la Russie par la vraie foi, * gloire à toi qui as glorifié en elle tant de saints, * gloire à toi qui donnes force aux fidèles jusqu’à présent.

Maintenant... Théotokion

O Reine aimée de Dieu, divine Mère, Vierge Marie, * prie pour nous celui qui t’aime et qui est né de toi, ton Fils, le Christ notre Dieu, * de nous accorder la rémission de nos péchés, * au monde la paix, à la terre abondance de fruits, * à nos pasteurs la sainteté,* à tout le genre humain le salut; * les villes et les contrées de la Russie, * garde-les de toute incursion des ennemis, * et de la guerre civile préserve-les, * Vierge Mère amie de Dieu, Reine toute-digne de nos chants; * couvre- nous de ton manteau pour nous protéger * des ennemis visibles et invisibles et de tout mal, * pour le salut de nos âmes.

Après le Polyéléos:

Mégalynaires

à la toute-sainte Trinité:

Nous te magnifions, * tripersonnelle Seigneurie: * de la foi véritable tu as illuminé * la terre de Russie, * où tu as glorifié une multitude de Saints.

Il est bon de rendre grâce au Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu très-haut.

à la Mère de Dieu:

Nous te magnifions, * Vierge toute-sainte, ô Mère de Dieu, * qui nous montres l’humilité, la pureté, * et qui gardes en tout temps * ton apanage, la terre de Russie.

Grand est le Seigneur et louable hautement.

aux Saints:

Nous vous magnifions, * tous les Saints de la Russie, * dont vous avez fait briller la terre par vos vertus * et qui nous avez montré * un modèle éclatant de salut.

Evloghitaires de la Résurrection. Petite litanie et l'Hypakoï du ton 1:

Le repentir du bon Larron força le Paradis, * les pleurs des Myrophores annoncèrent la joie: * ô Christ notre Dieu, tu es ressuscité * pour donner au monde la grâce du salut.

Cathisme, t. 5

Resplendis de lumière, * sainte Russie, sous les rayons de la Croix, * qu’à tous les fidèles tu présentes pour les garder * et repousser dans leurs ténèbres les démons, * afin que brille en toute âme la splendeur de la foi.

Gloire au Père, t. 3

En cette grande et lumineuse fête que nous célébrons, * louons aussi comme apôtre de la Russie, * André le Protoclite, le premier * qui a fait retentir la bonne nouvelle de l’Evangile en ce pays; * comme jadis il nous annonce encore aujourd’hui: * Venez, nous avons trouvé l’unique objet de nos désirs

Maintenant... Théotokion, t. 4

Comme source de miracles et inébranlable rempart * te possédant, nous tes fidèles, toute-pure Mère de Dieu, * nous renversons l’assaut des ennemis; * c’est pourquoi nous te prions: donne la paix à la terre de Russie * et procure à nos âmes la grâce du salut.

Anavathmi du ton 1, les trois antiennes. Prokimen du ton. Evangile: Eothinon 2.

Dans une église dédiée à Tous les Saints de Russie, anavathmi, la 1e antienne du ton 4: Dès ma jeunesse... Prokimen des Saints. Evangile selon saint Marc, n° 17. Ayant contemplé la Résurrection du Christ. Aie pitié de nous, ô Dieu. Gloire au Père: Par les prières de tous les Saints de Russie...

Prokimenon, t. 4:

Justes, réjouissez-vous dans le Seigneur, * aux coeurs droits convient la louange.

Verset: Vienne sur nous ta miséricorde, Seigneur, comme sur toi repose notre espoir.

t. 6

Célébrant en ce jour * l’annuelle mémoire des saints de Russie, * disons-les, comme il est juste, bienheureux,* puisqu’ils ont réalisé toutes les béatitudes du Seigneur: * s’étant faits pauvres, ils ont trouvé les richesses de l’esprit, * par leur humilité ils ont trouvé en héritage la terre qu’habitent les doux; * de leurs larmes ils se sont vus consolés, * affamés de justice, ils furent rassasiés, * ils ont trouvé miséricorde, étant eux-mêmes compatissants; * ayant le coeur pur, autant qu’il est possible ils ont vu Dieu, * en pacifiques ils ont trouvé la filiale adoption, * persécutés, martyrisés pour la justice et la piété, * ils possèdent maintenant la joie et l’allégresse dans les cieux * et sans cesse prient le Seigneur * de prendre en pitié la terre de Russie.

Ode 1, t. 8

« Dans la mer Rouge tu as englouti * avec ses chars le Pharaon, * et ton peuple, par Moïse tu l’as sauvé; * alors il entonna, Seigneur, * l’hymne de victoire pour te chanter * comme notre Dieu rédempteur.

Par des cantiques spirituels * tous ensemble chantons * nos Pères saints qui ont brillé dans la ferveur, * ceux que chaque lieu, chaque pays * de la terre russe a portés * et qu’a fait croître l’Eglise de Russie.

Pontifes du septuple choeur, * réjouissez-vous, Ephrem et Basileus, * Eugène et Elpidius, * Agathodore, Ethère et Capiton, * vous les évêques de Kherson, qui avez sanctifié * la terre russe sous les flots de votre sang.

Venez, fidèles, vous les amis des Martyrs, * par des hymnes vénérons * parmi les Russes les premiers témoins * Théodore et le nouveau Jean, * qui des idoles ne furent pas les serviteurs, * mais ont versé leur propre sang pour le Christ.

Tu es notre grande gloire, notre fierté, * Olga divinement sage, et grâce à toi * le peuple jadis fut délivré * de l’égarement des démons; * aussi ne cesse pas d’intercéder encore maintenant * pour la Russie que tu as menée vers Dieu.

Serviteur du Christ, réjouis-toi, * exulte, grand et sage prince Vladimir, * illuminateur de la Russie, * qui par toi fut rachetée * de la funeste idolâtrie; * c’est pourquoi nous te chantons: Réjouis-toi.

Il brille comme un astre dans le ciel,* le divin hiérarque Michel, * qui fit briller la terre de Russie * de la lumineuse connaissance de la foi en Dieu * et conduisit au Maître un peuple neuf* que le bain du baptême avait renouvelé.

Gloire. Bienheureux princes ayant souffert pour le Christ, * Boris et Gleb, Igor et Michel * avec Théodore le boïard, * n’oubliez pas notre patrie: * de la famine et du malheur préservez- la, * délivrez-la des guerres fratricides, ce péché.

Théotokion: Notre Dame, avec les Anges dans le ciel, * avec les Prophètes, les Apôtres, avec tous les Saints, * intercède auprès de Dieu * pour nous, les pécheurs, qui glorifions * avec l’Eglise de Russie * la festivité de ta sainte Protection.

Catavasies de la Mère de Dieu: Ma bouche s’ouvrira.

Ode 3

« Seigneur qui as tendu la coupole des cieux * et qui as édifié l’Eglise en trois jours, * rends-moi ferme dans ton amour, * seul Ami des hommes, * haut lieu de nos désirs et forteresse des croyants.

La grande Laure des Grottes de Kiev * te rend gloire et claironne tes vertus, * car elle a pris naissance grâce à toi, * vénérable Père Antoine, * l’initiateur de la vie monastique en Russie.

Chantons clairement le fondateur * de la vie cénobitique en Russie, * le bienheureux Théodose, et avec lui * Nestor, l’écrivain des Actes dignes de souvenir, * et Alype, le premier iconographe du pays.

Tu es un mystique paradis, * sainte montagne de Kiev * ayant fait croître les bienheureux Pères, ces arbres spirituels; * ne pouvant pas les honorer un par un, * offrons commune laude au seul Maître pour tous.

Antoine, Eustathe et Jean, * solides confesseurs de la vraie foi, * jadis plantés en terre de Lituanie, * par vos prières gardez-nous * des funestes doctrines sans rapport avec le Christ.

Pour votre terrestre patrie * soyez des intercesseurs, * hosiomartyr Athanase et toi, l’enfant Gabriel; * apprenez- nous à confesser aussi la vraie foi * sans redouter les menaces de l’ennemi. Que soit honoré le vénérable Job, * l’ornement du monastère de Potchaïev,* avec tous les justes et les thaumaturges de Volynie; * par leurs oeuvres et leurs miracles ils ont illustré * glorieusement les confins de la Russie.

Gloire: En des hymnes saintes louons* Athanase, patriarche de l’impériale Cité * qui donna sa bénédiction à la terre de Russie * et lui laissa ses vénérables reliques * comme gage d’unité avec l’oecuménique pasteur.

Théotokion: Voici venu le temps pour la Mère de Dieu * de nous aider, puisque les épreuves se multiplient; * de soupirer vers elle, frères, voici venu le temps; * de tout notre coeur disons-lui donc: * viens en aide à ton peuple, notre Dame, nous t’en prions.

Cathisme, t. 7

Lorsque s’obscurcit la nuit, * l’éclat des étoiles s’accroît, * et par lui se laissent guider avec joie * les yeux de ceux qui s’étaient égarés. * De même, lorsque sur terre s’épaississent les ténèbres du péché, * frères, élevons nos yeux vers le haut * et, voyant la clarté des astres spirituels * illuminant notre terre, empressons-nous * vers la céleste patrie dont le Seigneur ne nous prive pas, * nous les pécheurs, grâce aux prières de ses Saints.

Gloire au Père... Maintenant, t. 4

Accourons, fidèles, en esprit * vers la divine et miraculeuse tunique du Sauveur notre Dieu, * qui a daigné porter notre chair * et répandre sur la croix son sang précieux, * par lequel il nous a rachetés de la servitude de l’ennemi; * c’est pourquoi, dans l’action de grâces, nous lui crions: * garde le patriarche et les évêques, protège notre patrie * et tout le peuple par ce vénérable vêtement, * et sauve nos âmes, dans ton amour pour nous.

Ode 4

« C'est toi ma force, Seigneur, * toi ma puissance, * toi mon Dieu et mon allégresse; * sans quitter le sein du Père, * tu as visité notre pauvreté; * aussi avec le prophète Habacuc je te crie: * Gloire à ta puissance, seul Ami des hommes.

Bienheureux prince Daniel, * le Seigneur a fait de toi * le fondateur de la ville de Moscou. * Par ta constante prière auprès de lui * protège ta cité et de tout mal * sauve le pays et, dans ta compassion, * ne cesse pas de veiller sur le peuple de Russie.

Nous vous prions, pontifes du Christ* Pierre, Alexis, Jonas, Philippe, Innocent, * Photius, Théognoste et Cyprien, * et tous les autres thaumaturges de Moscou: * dissipez le trouble des esprits, * la tempête de l’affliction, * et ramenez le calme par vos prières auprès de Dieu.

Pontife Hermogène, tu as été * patriarche de l’Eglise de Russie, * confesseur de l’orthodoxie, * l’opposant du péché et de l’impiété, * l’organisateur de la Russie: pour cela * tu souffris la prison et la faim, puis ayant reçu de Dieu * l’incorruptible couronne, tu es entré * dans la joie des pontifes martyrs.

Joie pour l’illustre ville de Moscou, * d’allégresse est comblée l’entière Russie, * comptant sur tes prières, Serge bienheureux; * et ton monastère est florissant, * lui qui garde, tel un trésor sacré, * tes reliques sans cesse vénérées.

Par des cantiques sacrés * honorons le vénérable Nikon * qui aima l’obéissance, et avec lui * chantons Michée, Sabbas et Denys, * Etienne, Andronique, l’autre Sabbas, * et tous les vénérables disciples et compagnons de Serge, * qui par leurs prières sauvent les fils de la Russie.

Très-sage et bienheureux Basile, * Maxime et Jean de Moscou, * et tous les fous en Christ de la Russie, * admirables par votre intelligence et votre vie, * nous vous demandons instamment de prier le Christ notre Dieu * pour votre terrestre patrie: * demandez-lui pour tous les fidèles le salut.

Gloire: Vénérable Tykhon, tu t’es montré * un nouveau stylite dans la forêt de Kalouga: * en compagnie de saint Paphnuce de Borovsk, * qui du monachisme rechercha l’austérité, * et du bienheureux Laurent, tu te frayas vers la suprême cité * en ton pays fidèlement le chemin; * sur lui, par tes prières, guide-nous également.

Théotokion: De l’image des Ibères * l’Athos n’est pas seul éclairé: * la ville de Moscou, elle aussi, en est ornée, * d’autres villes et villages en sont sanctifiés, * recevant d’elle un pouvoir miraculeux * et trouvant en elle une source de consolation; * à nous aussi, bonne Tourière, ouvre les portes du Paradis.

Ode 5

« Pourquoi m’as-tu repoussé * loin de ta face, Lumière inaccessible? * Malheureux que je suis, * les ténèbres extérieures m’ont enveloppé; * fais-moi revenir, je t’en supplie, * et dirige mes pas vers la lumière de ta loi.

Premiers pasteurs de la grande Novgorod, * Nicétas, Théoctiste, Jean et Niphon, * Moïse, Euthyme, Jonas et Sérapion, * et les autres admirables évêques, dans la maison * de la divine Sagesse, vous avez fleuri comme palmiers * par vos fructueuses paroles et la pureté de votre vie.

Splendides louanges aux princes de Novgorod, * à Vladimir le constructeur de l’admirable Sainte-Sophie, * avec Anne sa mère et Mstislav et Théodore, * de même qu’à tous les princes russes de leur lignée * qui ont brillé par une vie agréable à Dieu: * chantons-les par des cantiques divins.

L’admirable Varlaam, intercesseur de toute la Russie, * la gloire et l’ornement de la grande Novgorod, * et l’illustre Antoine, qui depuis l’ancienne Rome navigua * sur une pierre en guise de nef par les flots de la mer, * ainsi que Sabbas, Ephrem et Michel,* quel mortel pourrait dignement les glorifier?

Venez et contemplons * ces vivantes fleurs de Paradis * plantées par Dieu en ce nouvel Eden, * les exploits des Pères ayant poussé * sur le territoire de Novgorod * et dont le Seigneur est l’unique jardinier.

Par des hymnes soient chantés * l’hum­ble Vsévolod et Dovmont, * cet inébranlable rempart de Pskov, * le bienheureux Nicolas et le vénérable Corneille, * qui par le saint baptême fit briller * de miracles la terre de Livonie.

Ayant prêché la foi orthodoxe aux Latins, * le prêtre Isidore courut vers les parvis éternels * en compagnie des martyrs de Youriev, ville de Livonie: * devant le Roi des rois ils se tiennent désormais * et ils intercèdent pour nous * qui vénérons leur mémoire sacrée.

Gloire: Abramios le Théophore, * cet ornement de Smolensk,* et, parmi les vierges, Euphrosyne, * la splendeur et l’allégresse de Polotsk, * nous te les présentons comme intercesseurs: * par leurs mérites, Seigneur, sauve-nous.

Théotokion: Toi qui fus par le passé * l’ardente auxiliatrice de Novgorod, * l’espérance des sans-espoir, l’aide des nécessiteux, * maintenant encore abaisse vers nous ton regard compatissant:* voyant notre misère et exauçant nos soupirs, * montre-nous le «signe» de ta miséricorde, Souveraine immaculée.

Ode 6

« Dans les entrailles du monstre marin * Jonas, étendant les mains en forme de croix * à l’image de ta Passion, après trois jours en sortit, * ébauchant l’universelle Résurrection * du Seigneur notre Dieu crucifié dans sa chair, * le Christ illuminant le monde * par sa Résurrection le troisième jour.

Par amour pour l’évangile du Christ,* vénérables Zosime, Savvatios, Germain, Irénarque, * Eléazar et les autres thaumaturges de Solovki, * vous avez quitté le monde pour cette île déserte, inaccessible, * vous y avez pratiqué toutes sortes de vertus, * imitant les sages abeilles, et vous êtes devenus * des demeures dignes d’accueillir l’Esprit saint.

Chantons le vénérable Tryphon, * grand par ses miracles et illuminateur de Loparsk, * qui dans les ultimes confins de la Sibérie * délivra les peuples* de l’amère servitude du démon * et par le saint baptême * les a régénérés.

Réjouis-toi, désert, autrefois * inhabitable et sans fruits, * qui as fleuri comme un lis ces derniers temps * et fait croître une multitude de moines. * Exulte, Valaam, et tous les arbres de la forêt, * louant avec nous Germain et Serge en même temps * qu’Arsène et l’illustre Alexandre de Svir.

Sans éclaboussure tu as traversé * l’instable océan de cette vie, * vénérable Cyrille, ayant comme pilote la Mère de Dieu, * et toi, Joseph, gloire de Volokolamsk, et Nil l’hésychaste,* vous avez fait paître sagement les troupeaux de vos disciples * sur l’herbe de l’abstinence et les eaux du repos: * avec eux, pour qui vénère votre mémoire, vous priez maintenant.

Comme astres ont brillé dans les monastères * Antoine de la Siya et Tryphon de Vyatka, * Dimitri du Méandre, Amphiloque et Denys, gloire de Glouchitsa, * Grégoire de Pelshmé, * Paul, Serge et Corneille de Vologda, * ces vénérables Pères ayant brillé * par leur vie rayonnante de vertus.

Par votre vie conforme à Dieu, * vous avez transformé les déserts en cités, * Macaire, Bamabé, Tykhon, Gennade et Abramios; * aussi, avec les autres Pères ayant brillé * sur les territoires d’Iaroslavl et de Kostroma, * vous disant bienheureux, nous vous demandons de prier le Seigneur * pour qu’il nous accorde la vision divine dont vous jouissez maintenant * dans l’étemelle cité du céleste Roi.

Gloire: Jubile, Thébaïde de Russie, * exultez, déserts et forêts d’Olonetsk, de Biélozersk, de Vologda, * qui avez fait croître une multitude de Pères saints et glorieux, * ayant enseigné à tous par leur admirable vie * à ne pas s’attacher au monde, * mais à prendre sur ses épaules la croix * pour marcher à la suite du Christ.

Théotokion: Par ta vénérable icône de Tichvine, * que la grande Russie a reçue pieusement * d’en haut comme un don divin, * notre Dame, souveraine Mère de Dieu, * continue à protéger, à secourir * ce pays, en le sauvant * de tout assaut de l’ennemi.

Kondakion, t. 3

En ce jour, le choeur de tous les Saints * qui sur la terre de Russie furent agréables à Dieu * se tient parmi nous invisiblement et prie pour nous; * avec eux les Anges glorifient le Seigneur * et pour cette fête exultent les autres Saints de l’Eglise du Christ, * intercédant tous ensemble auprès du Dieu d’avant les siècles.

Ikos

Du jardin de l’Eden les Saints se sont montrés * comme les beaux arbres, chargés de bons fruits, * produisant les suaves fleurs des enseignements * et les fruits de leurs oeuvres, dont nos âmes sont nourries; * par eux est rassasiée notre spirituelle faim; * venez, accourons sous leur feuillage et disons-les bienheureux * comme l’allégresse et l’ornement de la Russie * pouvant servir d’exemple et de modèle à notre vie, * eux qui ont reçu leur couronne incorruptible du Dieu d’avant les siècles.

Ode 7

« La condescendance de Dieu * troubla le feu à Babylone autrefois; * c’est pourquoi les Jeunes Gens * dans la fournaise dansaient d’un pas joyeux, * comme en un pré fleuri, et ils chantaient: * Dieu de nos Pères, béni sois-tu.

Léonce, Jacques, Ignace, Théodore et Isaïe, * ces ornements de Rostov, ces instruments de choix de l’Esprit, * Abramios qui mena les adorateurs des idoles vers le Christ, * Pierre le tzarévitch, Irénarque, ce volontaire martyr,* Cassien et Païssi, le prince Romain et le tzarévitch Dimitri, * et tous les thaumaturges de Rostov et d’Ouglitch par des cantiques soient chantés!

Magnifions le vainqueur de la Néva, le bienheureux prince Alexandre, * chantons Georges, ce courageux soldat et martyr, * louons André Bogolioubski, premier rassembleur des terres de Russie, * ainsi que Gleb, son jeune fils; * célébrons aussi le martyr Abramios, cette gloire de Vladimir: * ils sont les ornements de l’Eglise, les protecteurs de la sainte Russie.

Gloire à Théodore et Jean, ces luminaires de Souzdal, * à Simon et Denys; avec eux soient chantés * Euthyme, sublime en ses exploits, * la vénérable Euphrosyne, brillante étoile de Souzdal, * sans oublier saint Cosmas* qui mena sa lutte sur le fleuve du Yakrom.

Chantons Nicétas le Stylite, ce modèle des pénitents, * louange à Daniel, consolateur des pauvres, des orphelins, * gloire à André qui, délaissant l’état princier, * sous l’apparence d’un mendiant * termina sa vie en devenant * le thaumaturge de Péréïaslavl.

Constantin, bienheureux prince, illuminateur de Mourom, * avec Michel et Théodore, tes enfants, * Pierre et Fébronie, juste Julienne au grand coeur,* vous les protecteurs de Mourom, en compagnie * du pontife Basile et du prince Romain, la gloire de Riazan, * en notre faveur intercédez auprès du Christ.

Pontife Arsène qui de Tver es la fierté, * Michel, toi son prince et martyr,* Anne de Kachine, trésor de ta cité, * Ephrem, illuminateur de Novolorgsk,* avec Arcadius et Julienne, fleur de chasteté, * en notre faveur intercédez auprès du Christ.

Gloire: Avec l’armure de vos prières,* bienheureux princes Théodore, David et Constantin, * et vous, Basile et Constantin, la gloire d’Iaroslavl, * protégez maintenant encore votre patrie, * gardant le peuple chrétien * de toute épreuve et de tout mal.

Théotokion: Comme un trésor de grâces tu as donné * à la sainte Russie ton icône de Vladimir, * qui fut maintes fois et de multiples façons * la bienfaitrice de ce pays: * n’hésite pas, Mère de Dieu, à dissiper encore maintenant * le mal qui se dresse contre nous et à sauver la Russie.

Ode 8

« Devenus par ta grâce vainqueurs * du tyran et de la flamme, les Jeunes Gens * si fort attachés à tes commandements * s’écrièrent: * Toutes ses oeuvres, bénissez le Seigneur, * exaltez-le dans tous les siècles.

Exulte, cité de Kazan, qui as pour intercesseurs * les vénérables pontifes Gourias, Barsanuphe et Germain, * qui ont chassé de toi les ténèbres de l’impiété, * et Jean le martyr, puis Etienne et Pierre, qui rejetant le paganisme ancestral, * en martyrs ont gagné la céleste patrie.

Instruit dès ta jeunesse des Ecritures sacrées, * théophore Stéphane, illuminateur du territoire de Perm, * avec le soc de tes enseignements tu labouras * les coeurs en friches des Zyrianes pour y semer la parole de Dieu; * maintenant, avec les saints qui ont poursuivi ton oeuvre, * Gérasime, Jonas et Pityrim, * garde par tes prières ton héritage et l’entière Russie.

Réjouis-toi, Sibérie, puisqu’en toi le Christ s’est trouvé des serviteurs: * le juste Siméon de Vierkhotour, * Innocentée pontife d’Irkoutsk, * Sophrone et Jean de Tobolsk, * ces merveilleux luminaires et thaumaturges nouveaux.

Réjouis-toi, Ibérie, tout le pays de Géorgie, * exulte, Arménie, puisqu’ensemble vous chantez * Nina l’égale-des-Apôtres, Thamar, Grégoire l’illuminateur * et tant d’autres ayant confessé dans le Caucase la vraie foi * et qui maintenant encore prient le Christ pour leur terrestre patrie.

Pontife divinement sage, Dimitri de Rostov, * rédacteur des Vies des Saints * et imitateur de leurs vertus, * par tes prières fais de nous * les compagnons de leur gloire dans le ciel.

Père et pontife Métrophane, * premier pasteur de Voronège, * montrant ton grand courage, tu n’as pas craint * l’empereur te menaçant de mort: * toi qui sauvas ton âme dans l’austérité, intercède pour nous.

Bénissons le Seigneur, Père, Fils et saint Esprit.
Père Tykhon de Zadonsk, * tel une abeille tu as tiré * de fleurs éphémères le doux miel, * d’un monde corruptible le trésor spirituel * qu’à nous tous tu permets de savourer.

Théotokion: Louons notre ardente Protectrice et devant son icône sainte prosternons-nous: * elle a gardé la vraie foi dans le pays nouvellement illuminé * et dans les funestes circonstances elle a sauvé la ville de Moscou; * c’est aussi le grand trésor de la cité de Saint-Pierre, * l’illustre richesse de toute la Russie.

Ode 9

« Le ciel fut saisi de stupeur * et les confins de la terre furent frappés d’étonnement * lorsqu’aux hommes Dieu s’est montré revêtu de notre chair; * et ton sein est devenu plus vaste que les cieux: * ô Mère de Dieu, * l’assemblée des Anges et des hommes te magnifie.

Excellent illuminateur et doux ange de l’Eglise de Tambov, * pontife Pityrim, au sujet de ton troupeau * se réjouit aussi l’ensemble de la Russie,* car en lui a fleuri nouvelle et impérissable joie, * le vénérable Séraphim, * admirable ouvrier du salut.

Saints pontifes Théodose de Tchernigov et Joasaph de Biélgorod, * que le Seigneur a glorifiés par une admirable incorruptibilité, * par vous nous sommes magnifiés, nous aussi, * nous les enfants de l’Eglise, * puisqu’en elle jusqu’à présent le Seigneur * en montrant leurs miracles glorifie ses serviteurs.

Joseph, nouveau thaumaturge, * pontife et martyr, * la ville d’Astrakhan * et tout le pays au-delà de la Volga * sont fiers de toi et te vénèrent, * toi qui pour la vérité as souffert cruellement.

Quelle vaillance, quelle fermeté, * dans la multitude des témoins du Christ * tués pour leur foi par des barbares cruels: * ils ont orné l’Eglise orthodoxe dans leur pays * et donné leur sang comme semence de foi; * avec tous les Saints honorons-les dignement.

Innocent et Nicolas, * sublimes pasteurs, intercédez * pour vos enfants de Sibérie, * d’Amérique, du Japon * et de l’entière Russie * qui vous offrent leurs fruits spirituels.

Saints anonymes et pourvus d’un nom, connus et inconnus, * qui avez rejoint la céleste Sion et reçu de Dieu grande gloire, * procurez-nous consolation dans nos malheurs, * gardez la Russie dans la ferveur de la foi, * rassemblez les peuples dispersés * et notre chant d’action de grâces, recevez- le comme don.

Triadique: Trinité sainte, reçois * ceux que t’offre la Russie * comme prémices, comme encens de choix, * tous ceux qui en elle t’ont plu jadis ou naguère, * connus et inconnus, et par leur prière * de tout dommage sans cesse garde-la.

Théotokion: Vierge pleine de grâce, * qui par un signe de ta bienveillance as pourvu * les villes et les villages de Russie * de la représentation de ton vénérable visage, * reçois notre action de grâces et délivre-nous de tout mal; * toi la Protectrice toute-puissante de ce pays, nous te magnifions.

Exapostilaire, t. 3

Par des hymnes célébrons les inaccessibles luminaires de la Russie, * les initiés du Verbe divin, * glorifiant le Christ qui les a glorifiés, * qui les a fait briller, leur a montré son amour * et nous les a donnés, dans nos épreuves, pour venir nous aider.

Gloire... Maintenant... Théotokion

Toi qui as rendu flamboyante la terre de Russie * à la clarté de ton visage, Seigneur, * maintenant encore par les innombrables rayons de tes Saints, * dans ta sainte Sagesse, ne cesse pas de nous illuminer.

Laudes, t. 5

Réjouis-toi, fidèle Eglise de Russie,* réjouis-toi, illustre et bienheureux prince Vladimir, * réjouis-toi, excellente princesse Olga: * vous êtes nos premiers intercesseurs * auprès du Maître de l’univers, * nos initiateurs dans l’orthodoxie, nos guides dans la vraie foi. * Exulte chaque lieu, chaque ville ou contrée, * exultent les citoyens du royaume des cieux * qui saintement pour nos âmes sont apparus comme flambeaux lumineux; * des rayons de leurs oeuvres et par des signes étonnants * ils brillent en esprit sur le monde tout entier * et maintenant ils intercèdent auprès du Christ * pour qu’il accorde à nos âmes la grâce du salut.

Exultez, vous les ornements de la sainte Russie, * inébranlables fondements de l’Eglise, * sources de miracles, intarissables fleuves de charité, * gloire de l’orthodoxie, luminaires étincelants, * instruments de l’Esprit saint, * modèles d’innocence et de douceur, * palette de toutes les vertus, * anges terrestres, hommes des cieux, * amis intimes du Christ; * sans cesse intercédez auprès de lui * pour qu’il donne à qui vous honore la grâce du salut.

Venez, vous nos célestes protecteurs,* vers nous qui réclamons vos soins compatissants, * délivrez-nous des terribles menaces des tyrans, * de la cruelle fureur des incroyants, * par lesquels nous sommes dépouillés, faits prisonniers, persécutés, * de lieu en lieu devant nous déplacer fréquemment, * errant dans les montagnes et les trous des rochers. * Saints illustres, soyez attendris, * accordez-nous le répit, apaisez la tempête, faites cesser le mépris dont nous sommes l’objet; * et priez Dieu afin que grâce à vous * il prenne en pitié la Russie.

Gloire au Père, t. 4

Vous qui avez écouté l’évangélique appel * et qui du zèle apostolique fûtes enflammés, * vous vous êtes empressés d’étudier les langues des incroyants, * bienheureux semblables aux Apôtres: Kouchka, * Léonce, Etienne, ainsi que Gourias,* Germain de l’Alaska et Nicolas du Japon, * Innocent, apôtre de l’immense Sibérie * et premier illuminateur des nouveaux pays d’Amérique, au-delà des mers. * C’est pourquoi, avec tous les autres qui ont peiné * pour répandre la bonne nouvelle du Christ, * comme il est juste, nous vous disons bienheureux.

Maintenant... Théotokion:

Tu es toute-bénie, Vierge Mère de Dieu,

ou bien, même ton (4):

Sans cesse la Russie * en toi jubile et se glorifie, * te possédant comme intrépide protectrice, comme inébranlable rempart: * encore maintenant ne cesse pas, * notre Dame, de délivrer ton peuple de tout mal.

Grande Doxologie. Tropaire de Résurrection. Litanies et Congé.

Traduction du P. Denis Guillaume

A propos de la fête