Православное христианство.ru. Каталог православных ресурсов сети интернет

Рейтинг@Mail.ru

01-01-2017, Copenhague

La mémoire éternelle au Prince Dimitri Romanovitch

Dimitri Romanovitch de Russie est né le 17 mai 1926 à Antibes. Il est l'arrière-petit-fils du 3ème fils de l'empereur Nicolas I, Nicolas Nicolaevich (1856-1929), qui fut le commandant en chef de l'armée russe en 1914-1915. Dimitri Romanovitch était cousin issu de germain et filleul de l'empereur Nicolas II.

Il ne prétendait pas au trône impérial, considérant que c'est au peuple russe de choisir sa forme de gouvernement. Il fut reconnu comme le chef de la Maison impériale de Russie à la mort de son frère aîné Nicolas (15 septembre 2014) par les membres de l'Association de la famille Romanov, crée en 1979 par la majorité des descendants des Romanov.

Le prince Dimitri fut désigné pour représenter la famille impériale lors du transfert des restes de la famille impériale de Ékaterinburg à St Petersbourg en 1995. Participants à des associations caritatives en Russie après la chute de l'URSS, il présidait en particulier la fondation Fonds de bienfaisance des Romanov, qui vient en aide aux enfants russes et créa en 2006 le Fond de charité prince Dimitri Romanov, dont il était également président.

Le Prince Dimitri Romanovitch Romanov, doyen de la Maison impériale de Russie, en est le Président d’Honneur de l'Association des amis de la cathédrale russe Saint-Nicolas de Nice (ACRN).

Mémoire éternelle !

L'ACRN, navrée par cette douloureuse nouvelle, a adressé la lettre de condoléances suivante à l'épouse du prince, S.A.I. la Princesse Dorritt de Russie :

Altesse, la Princesse Doritt de Russie

Copenhague
Royaume du Danemark
 
Nice, le 1er Janvier 2017,
 
Votre Altesse,
 
L’ACRN vous présente ses condoléances fort émues à l’occasion du Rappel à Dieu de son Président d’Honneur, le Prince Dimitri de Russie.
 
Je conserve pour ma part, le souvenir d’un être de cœur, d’un esprit ouvert et curieux, faisant état en toutes occasions de cette belle simplicité qui est l’apanage des grands. Il devint pour nous tous, succédant à son frère le Prince Nicolas qui fut notre premier Président d’Honneur, le chef incontesté de la Maison Impériale de Russie qu’il représentait à la perfection, dont nous honorons fièrement le souvenir.
 
Veuillez croire, Votre Altesse, à l’expression de ma haute considération et de mon profond respect.
 
Pierre de Fermor                                                                                  

Prince Nicolas Romanov : la cathédrale russe de Nice était un bien de la Russie et le redevient naturellement


Photo