Православное христианство.ru. Каталог православных ресурсов сети интернет

Рейтинг@Mail.ru

03-11-2019, Moscou

Le patriarche Cyrille a remis à l’archevêque Jean de Doubna la charte de rétablissement de l’unité de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale avec l’Église orthodoxe russe.

Les célébrations faisant suite au rattachement de  l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale à l’Église orthodoxe suite, se poursuivent du 2 au 4 novembre, dans le cadre de la fête de l’icône de la Vierge de Kazan et de la Journée de l’unité nationale.

Le 28 septembre 2019, l’Assemblée pastorale du clergé de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale a pris à la majorité des voix la décision de demander le rattachement canonique de l’Archevêché au Patriarcat de Moscou. Cette décision a été prise à la suite de la publication d’un décret du Synode du Patriarcat de Constantinople, dissolvant l’Archevêché et datant du 27 novembre 2018. Le 7 octobre 2019, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a annoncé accepter dans la juridiction du Patriarcat de Moscou les clercs et les paroisses de l’Archevêché qui en émettraient la volonté.

Une délégation de plus de 100 membres de l’Archevêché accompagne l’archevêque Jean de Doubna, administrateur de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale, venu participer aux célébrations dans la capitale russe. La délégation se compose de descendants de représentants de la première vague d’émigration russe, au début du XXe siècle, de descendants de Russes déplacés, des représentants des émigrations russe, biélorusse, ukrainienne et moldave des dernières décennies, ainsi que de Français, de Belges, de Hollandais, d’Allemands, d’Anglais, d’Écossais, de Roumains, de Polonais et de Serbes.

Le 2 novembre, la délégation a visité le monastère stavropégique du Don, la laure de la Trinité-Saint-Serge et la Maison diocésaine de Moscou.

Le 3 novembre, 20e dimanche après la Pentecôte, Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a célébré la Divine liturgie à l’église du Christ-Sauveur, avec la particpation de l’archevêque Jean de Doubna et des membres de la délégation de l’Archevêché ayant rang ecclésiastique. L’office scellait le rattachement de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale à l’Église orthodoxse russe.

A son arrivée à l’église du Christ-Sauveur, le primat de l’Église orthodoxe russe a vénéré les reliques de saint Philarète (Drozdov), métropolite de Moscou et de Kolomna.

Concélébraient avec Sa Sainteté : le métropolite Juvénal de Kroutitsy et de Kolomna ; le métropolite Vladimir de Kichinev et de toute la Moldavie ; le métropolite Alexandre d’Astana et du Kazakhstan ; le métropolite Vincent de Tachkent et d’Ouzbekistan ; le métropolite Barsanuphe de Saint-Pétersbourg et de Ladoga ; le métropolite Paul de Minsk et de Zaslavl ; le métropolite Hilarion de Volokolamsk ; le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale ; l’archevêque Jean de Doubna ; l’archevêque Simon de Bruxelles et de Belgique ; l’archevêque Élisée de La Hague et des Pays-Bas ; l’archevêque Nestor de Madrid et du Portugal ; l’évêque Denis de Voskressensk ; l’évêque Mathieu de Souroge ; l’évêque Thomas de Pavlovo-Possad ; l’évêque Savva de Zelenograd ; de nombreux clercs du Patriarcat de Moscou et de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale, dont : le protopresbytre Anatole Rakovitch, l’archiprêtre Nicolas Balachov, l’archiprêtre Jean Gueit, l’archimandrite Philarète (Boulekov), l’archiprêtre Théodore van der Voort, etc.

Les membres de la délégation de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale assistaient à la liturgie, célébrée en slavon d’église, en français, en allemand et en anglais.

S. Gavrilov, président du Comité de la Douma d’état en charge du développement de la société civile et des associations publiques et religieuses, N. Tchapline, premier vice-président de la Douma de la région de Moscou, Vladimir Legoïda, président du Département synodal chargé des relations de l’Église avec la société et les médias, assistaient à l’office, chanté par le chœur patriarcal de l’église du Christ-Sauveur.

La liturgie patriarcale était retransmise en direct à la télévision.

Pendant le chant de la 3e antiphone, le patriarche Cyrille et l’archevêque Jean se sont déplacés de la cathèdre à la solea, pour se placer face aux portes royales.

Après le chant de la 3e antiphone, l’archidiacre Konstantin Bargan a lu le texte de la gramota patriarcale et synodale de rétablissement de l’unité de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale avec l’Église orthodoxe russe.

Après la lecture du texte de cette charte, l’archidiacre Konstantin Bargan a porté la gramota au patriarche Cyrille, qui l’a remise à l’archevêque Jean disant : « Cette charte patriarcale et synodale vous est remise en signe de la réunion de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale à l’Église orthodoxe russe. »

Pendant le chant de l’hymne d’action de grâces, le patriarche Cyrille et l’archevêque Jean sont retournés à la cathèdre, après quoi le primat de l’Église orthodoxe russe a lu le décret élevant Mgr Jean à la dignité de métropolite, tout en conservant, pour la commémoration liturgique le titre « d’archevêque de paroisses de tradition russe en Europe occidentale ».

Après la lecture du décret en russe et en français, le patriarche Cyrille a imposé le klobuk blanc à l’archevêque Jean. Des croix patriarcales ont ensuite été remises au protopresbytre Anatole Rakovitch et à l’archiprêtre Jean Gueit.

Pendant la litanie instante, des prières ont été dites pour l’unité de l’Église orthodoxe et pour que l’Église soit préservée des divisions et des schismes.

Une prière a aussi été dite pour le repos de l’âme du métropolite Euloge (Gueorguievski) pendant la litanie des défunts.

A la fin de la liturgie, le patriarche a prononcé un discours.

Un reliquaire contenant des reliques de saint Tikhon, patriarche de Moscou et de toute la Russie, a été offert à l’Archevêché, ainsi qu’une icône des nouveaux-martyrs et confesseurs de l’Église russe ayant participé au Concile local de 1917-18. « On sait que ses décrets ont eu une importance particulière dans la vie de l’entité ecclésiale russe en Europe occidentale présidée par le métropolite Euloge, de bienheureuse mémoire, qui participa à ce Concile historique, et pour le repos de l’âme duquel nous avons prié ensemble aujourd’hui. Que ces dons de l’Église-mère soient le signe de la succession spirituelle et du lien immuable dont nous fêtons aujourd’hui solennellement le renouveau » a dit le patriarche.

Le primat de l’Église russe a ensuite remis au métropolite Jean une panagia et une croix : « Recevez-les comme un témoignage de l’amour avec lequel vous accueille vous, natif de France, la grande et véritablement multinationale Église russe » a dit encore le patriarche.

Le métropolite Jean a prononcé, à son tour, un discours, puis a offert au primat de l’Église russe une icône du Sauveur datant d’avant la révolution et provenant de la sacristie de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski de Paris.

Ensuite, le patriarche Cyrille a remis plusieurs distinctions, notamment au métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale, exarque patraircal en Europe occidentale, et à l’évêque Savva de Zelenograd, vice-chancelier de l’Église orthodoxe russe, ainsi qu’à l’archiprêtre Nicolas Balachov, vice-président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, eu égard à leurs efforts pour le rétablissement de l’unité de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale à l’Église orthodoxe russe.

Le patriarche Cyrille a terminé en insistant sur l’importance de cet évènement historique, marquant la fin d’une division dans l’Église, causée par les désordres révolutionnaires en Russie au début du XXe siècle, et il a félicité l’ensemble des personnes présentes.

DECR

 


PhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhotoPhoto